Date
Jeudi 8 décembre 2022, de 14 h à 15 h HNE

Inscription
Je m’inscris

Description
Le bien-être de la population est depuis longtemps une préoccupation des gouvernements centraux mais, au fil du temps, la mesure de l’état d’un pays s’est largement appuyée sur des repères économiques tels que le revenu moyen ou le produit intérieur brut (PIB). Dans un monde en constante évolution, confronté à une pandémie mondiale, à l’incertitude économique et aux changements climatiques, plusieurs pays ont choisi de se tourner vers une manière plus robuste et centrée sur les personnes pour mesurer l’état de bien-être de leurs populations. Ce virage vers des pratiques d’élaboration de politiques de bien-être nous amène à nous demander quel rôle la santé publique a-t-elle joué et lequel pourrait-elle jouer dans ce champ?

Ce webinaire présentera la tendance récente vers l’élaboration de politiques de bien-être en examinant comment ce changement a émergé, et mettra particulièrement l’accent sur les politiques de bien-être de quatre gouvernements centraux. En observant la structure des politiques mises en place en Écosse, en Nouvelle-Zélande, en Finlande et au Pays de Galles, nous examinerons comment ces politiques sont liées aux préoccupations de santé publique et le rôle que la santé publique a joué dans ces cas.

Public cible
Ce webinaire s’adresse en particulier aux praticiens, aux décideurs et aux chercheurs en santé publique qui ne sont pas encore familiers avec les politiques de bien-être. Pour ceux qui connaissent bien ces approches, ce sera l’occasion d’en savoir plus sur le développement de ces politiques pour quatre gouvernements centraux et la contribution possible de la santé publique aux politiques de bien-être.

À la fin du webinaire, les participants seront en mesure de répondre aux questions suivantes :
1. Qu’est-ce que le virage vers les politiques de bien-être?
2. Quelles sont les principales caractéristiques des politiques de bien-être en Nouvelle-Zélande, en Écosse, au Pays de Galles et en Finlande?
3. Quel rôle la santé publique a-t-elle joué jusqu’à présent dans l’élaboration des politiques de bien-être?

Conférencière

Val Morrison
Val a rejoint le CCNPPS en 2008 à titre de conseillère scientifique. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise en sociologie de l’Université Concordia où elle a aussi poursuivi une scolarité de doctorat et son examen de synthèse en théorie culturelle, en stratification sociale et en méthodologie de la recherche au département de sociologie de la Carleton University. Ses projets au Centre portent principalement sur les Inégalités de santé; intersectionalité, approches politiques de réduction des inégalités et les problèmes vicieux. Récemment elle a contribué au projet Analyse de politiques publiques, en examinant les compétences en politiques publiques en santé publique et au projet Santé mentale et mieux-être des populations en travaillant sur les budgets « bien-être » (wellbeing budgets).