Ces publications de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) portent sur différentes thématiques de santé publique et apportent un éclairage sur des enjeux actuels. L’objectif de ce partenariat est de favoriser le rayonnement des expertises scientifiques pour répondre à des besoins pancanadiens. Ces publications résultent d’une entente en vue de la contribution financière de l’Agence de santé publique du Canada (ASPC) pour la traduction de publications de l’INSPQ, dans le cadre de l’Initiative Science en français de l’ASPC.

The ressources sont regroupées par thématique. Cliquez sur leur titre pour les consulter.

Environnement bâti

L’usage du concept de la vulnérabilité en santé publique
La vulnérabilité est un concept largement utilisé en santé publique, parfois avec des conséquences négatives pour les groupes ainsi étiquetés. Or, la vulnérabilité est un assemblage complexe de dispositions propres à chaque contexte. Lors de la planification d’une mesure de santé publique, il est indiqué de se pencher sur les différentes facettes pour déterminer ce que signifie « être vulnérable » pour un groupe et dans un contexte spécifique. Afin de guider cette réflexion, la publication propose un outil pratique, basé sur un processus accéléré d’examen éthique.

Des actions pour une utilisation et une conception optimales des infrastructures extérieures à vocation récréative
Cette publication rend compte des bienfaits des infrastructures extérieures à vocation récréative sur la santé et le bien-être. Elle propose aussi des pistes d’action pertinentes pour les rendre davantage favorables à la santé et au bien-être. Enfin, le document fournit des outils, des exemples inspirants ainsi que des références utiles pour aller plus loin dans l’aménagement des infrastructures extérieures à vocation récréative.

Accessibilité universelle : la conception d’environnements pour tous
L’accessibilité universelle est une approche inclusive qui prend en compte les différents besoins et les conditions de vie des individus. Elle vise notamment une utilisation équitable de l’environnement bâti. Ainsi, elle permet à toute personne de réaliser des activités de façon autonome et d’obtenir des résultats équivalents.

Cette publication répond aux questions suivantes :
• Pourquoi privilégier un environnement bâti accessible?
• Quels sont les bienfaits de l’accessibilité universelle sur la santé?
• Comment aménager des environnements inclusifs?
• Qu’est-ce que le design universel?
• Quels sont les outils pour intégrer les enjeux d’accessibilité aux pratiques d’aménagement?
• Quels sont les lieux d’interventions à prioriser?

Maladies Infectieuses

Surveillance des zoonoses au Québec : portrait et pistes d’action
Au cours des dix dernières années, une progression annuelle du nombre de cas de maladie de Lyme déclarés et deux années record de cas d’infection par le virus du Nil occidental ont été constatées, dénotant l’évolution de la situation épidémiologique des zoonoses au Québec. Il est également attendu que les effets des changements climatiques favoriseront l’émergence ou la progression géographique de certaines zoonoses. En réponse à cette évolution, plusieurs travaux d’optimisation de la surveillance des zoonoses ont été déployés. Ce projet visait à étudier l’état de la surveillance des zoonoses transmises par les tiques, les moustiques et les zoonoses entériques au Québec en 2022. Il visait également à réfléchir à des pistes d’action permettant d’optimiser cette surveillance afin qu’elle puisse orienter la mise en place d’interventions préventives adaptées aux nouveaux contextes climatiques et écologiques.

Santé autochtone

Jeunes Autochtones, santé, mieux-être et médias sociaux : une étude de portée
Les connaissances sur l’utilisation des médias sociaux par les jeunes et leur santé sont encore parcellaires et ne portent que très rarement sur les jeunes Autochtones. C’est pourquoi cette étude de portée explore l’étendue et la nature des connaissances sur les utilisateurs autochtones de 15 à 29 ans, et les thèmes de santé qui s’y dégagent.

Habitudes de vie

Proportion de la population ayant augmenté sa consommation d’alcool au cours de la pandémie de COVID-19 et facteurs associés
À partir des données issues de six enquêtes probabilistes réalisées du 29 mars 2020 au 28 avril 2021, cette infographie présente les taux d’augmentation de la consommation d’alcool au Québec et au Canada au cours de la première année de la pandémie de COVID-19. Elle présente également les caractéristiques sociodémographiques et celles liées à l’état de santé mentale associées à cette augmentation, ainsi que les raisons les plus fréquemment mentionnées pour l’expliquer. Les résultats révèlent une proportion appréciable de personnes ayant rapporté une augmentation de leur consommation d’alcool au cours de cette période. Ils suggèrent également que dans certains cas, l’alcool semble avoir été consommé pour des raisons d’adaptation, ce qui entraîne le plus grand risque de dommages, comme le développement d’un trouble lié à la consommation d’alcool.

Santé mentale

Prévenir le suicide en réduisant les expériences négatives dans l’enfance et leurs conséquences : quelles pistes d’actions?
La prévention du suicide constitue une priorité de santé publique. Au Canada et au Québec, le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes adultes. Les expériences négatives vécues dans l’enfance (ex : violence physique, sexuelle, exposition à la violence conjugale, problème de santé mentale du parent) augmentent mesure le risque de suicide, tout le long de la vie. Cette synthèse des connaissances constitue un travail novateur. Elle vise à comprendre comment les interventions en prévention et promotion sont susceptibles de réduire les expériences négatives dans l’enfance et leurs conséquences (y compris les problèmes de santé mentale) et ainsi, contribuer à la prévention du suicide.

Outils d’intervention développés par l’INSPQ sur les risques psychosociaux au travail et la promotion de la santé

Fiche de sensibilisation
De nombreuses données scientifiques provenant du monde entier mettent en évidence les effets néfastes des risques psychosociaux en milieu de travail sur la santé mentale et la santé physique. Mais de quels risques s’agit-il ? Pourquoi devrions-nous nous en préoccuper ? Quels sont les groupes de travailleurs les plus exposés ? Telles sont les questions abordées dans cette fiche d’information intitulée « Risques psychosociaux au travail : des risques mesurables et modifiables pour la santé« .

Fiches d’information sur les pratiques de gestion

Ces publications sont des listes de contrôle des bonnes pratiques de gestion pour la prévention de certains risques psychosociaux sur le lieu de travail.